dry-january-activ-box

Les pratiques addictives parfois présentes en entreprise ont des conséquences directes sur la santé et la sécurité des salariés. Ainsi, elles constituent un risque à inscrire dans le Document Unique et engage l’entreprise à élaborer une démarche de prévention collective et individuelle. Le Service Social du Travail peut vous accompagner.

Les pratiques addictives : de quoi parle-t-on ?

Selon l’INRS, « les pratiques addictives ont des origines mixtes, liées à la vie privée, mais aussi à la vie professionnelle. En effet, le travail a un effet paradoxal vis-à-vis des consommations de substances psychoactives. Alors qu’avoir un emploi peut être protecteur vis-à-vis des pratiques addictives, certaines conditions de travail peuvent favoriser la consommation de substances psychoactives : pots ou repas d’affaires avec boissons alcoolisées, travail en contact avec le public, travail avec horaires atypiques, port de charges lourdes, ambiances thermiques… » (en savoir plus).

Ces pratiques concernent tous les salariés, tout secteur et toute catégorie socio-professionnelle. Les consommations de substances psychoactives, même à faible dose, comportent des risques pour la santé (dépression, dépendance, cancers…) et la sécurité des salariés. De plus, un accident du travail ou une maladie professionnelle est de nature à engager la faute inexcusable de l’employeur, sauf si celui-ci apporte la preuve qu’il a pris les précautions nécessaires pour l’éviter.

Ainsi, il est fortement recommandé aux entreprises d’intégrer une démarche de prévention des addictions dans le DUERP. Le site ressource AddictAide propose une fiche pratique à destination des employeurs pour les guider dans cette démarche. À télécharger ici !

Les pratiques addictives : quels interlocuteurs ?

Dans cette démarche de prévention, l’implication de tous les acteurs liés à la santé et la sécurité au travail sont nécessaires : l’employeur et/ou ses représentants, le Comité social et économique (CSE) ainsi que le Service de Prévention et de Santé au Travail et tous les préventeurs.

Les assistantes sociales du travail sont à la disposition des directions / services RH / salariés pour accompagner sur ces thématiques et bien d’autres : qualité de vie au travail, semaine pour l’emploi des personnes handicapées, retraite… Que ce soit en interventions individuelles ou actions collectives, nous pouvons nous associer à des évènements internes afin d’y apporter notre expertise.

Les pratiques addictives : quelles actions et quelles ressources ?

Plusieurs ressources sont à disposition des employeurs et préventeurs pour mettre en place des actions de prévention / démarche RSE selon les besoins de l’entreprise :

  • Le challenge « Dry January » (défi de janvier) qui concerne la consommation d’alcool. Cet évènement permet de rappeler que l’alcool, même à faible dose, peut mettre en danger la santé et la sécurité des salariés et être à l’origine d’accidents du travail. Application, site ressource, jeux, tests : en savoir plus.
  • Un dossier complet avec des chiffres, un rappel de la réglementation et des conseils en prévention est à disposition librement sur le site de l’INRS France : consultable par ici !
  • De la pédagogie en vidéo : Maëlle LOPEZ, ingénieure sécurité a créé cette année la page Youtube « Sécurité Partagée » dédiée à la Prévention des risques présentée de manière synthétique et accessible pour rappeler et expliciter la réglementation, voici sa vidéo sur l’alcool au travail : visionnez par ici.
  • Vous êtes plutôt Podcast ? Écoutez cette épisode de PEX – Partage d’Expérience de Prévention des Risques : par ici !

Addictions au travail : retrouvez l’Activ BOX de notre partenaire AGEFIPH dédié à cette thématique !

L’Activ Box de janvier concerne la prévention des addictions : affiches, mémo employeur, podcast, info réseaux sociaux > autant de supports pour communiquer en entreprise auprès des collaborateurs sur ces sujets importants pour la santé et la sécurité au travail.

Pour rappel, l’Activ box s’adresse en priorité aux entreprises participantes au Réseau des référents handicap de l’Agefiph. Chaque mois, celles-ci trouveront dans leur box gratuite cinq contenus (vidéo, affiches, infographie, guide pratique, témoignage) abordant un handicap différent. La prévention clé en main !

N’hésitez pas à vous rapprocher de nos assistantes sociales sur le terrain pour visualiser les supports et passer à l’inscription !

Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses ressources pour s’inspirer, s’outiller, innover, communiquer, sensibiliser ! Il ne vous reste plus qu’à trouver ce qui convient à votre entreprise pour personnaliser vos actions de prévention des addictions !

Articles liés